Dieu en soit garde

Un roman au coeur du XIVe siècle rémois

Maxence Monsauret et les Editions Harlaut ont le plaisir de vous informer de la parution de ce premier roman

Dieu en soit garde

Un récit rémois

Décembre 1358, l’ancien comté de Champagne a été épargné par la guerre qui oppose le roi d’Angleterre à la Couronne de France. Pourtant, les messages du Dauphin pressent Reims de préparer sa défense. Edouard III aurait l’intention de se faire couronner roi de France en la cathédrale. Etienne, jeune bourgeois de la cité, passe plus de temps aux étuves de la belle Stanija qu’à l’atelier de son père, marchand-drapier.

Mais la guerre qui s’approche va bouleverser sa destinée. Alors que la royauté s’immisce dans les affaires de la ville, commence une course contre la montre pour sauver le royaume de France en défendant la cité des sacres. « Que Dieu en soit garde ! »

Descriptif technique :
– 278 pages noir et blanc dont une page couleur sur papier bouffant 70g
– format rogné 148 x 210 mm à la française
– couverture cartonnée 2mm et pelliculage brillant, vernis sélectif
– Prix de vente public : 16 € TTC